Sévérités perverses

Juana Lapaz - Illustrations de Carlo

490,00 

1 en stock

In-8 broché. Couverture originale illustrée par Carlo. Bien complet du frontispice et des 15 hors-texte en noir de Carlo. Librairie Artistique et Edition Parisienne réunies, 66 boulevard Magenta, Paris, 1934. Edition originale. 14,5 x 22,5 cm, 255 pp. Couverture usagée (marques diverses) et rousseurs en pages intérieures, des traces de colles sur quelques pages (des photos sans rapport avaient été collées), bon état général.

Deuxième roman signé Juana Lapaz, après L’Inquisiteur moderne : « En acceptant de "prendre en main" la jolie Christiane de M… coupable de s’être enfuie avec Julot, dit Mouche-à-miel, la comtesse Berthe de Z…, veuve et tourmentée par sa solitude, sait bien qu’elle s’engage sur un chemin glissant. Elle ne devra sa liberté finale qu’à la compréhension de la police, soucieuse d’éviter le scandale. Comme à l’accoutumée, c’est en Amérique du Sud qu’il ira s’adonner à ses plaisirs cruels tandis que Christiane épousera le noble Guy de Montbreuse qui sait si bien la corriger. » Excellent exemple de l’univers fétichiste illustré par le génial Carlo. Il n’y est question que de verges, de corsets en cuir verni emprisonnant cruellement les tailles, de bâillon parfumé, d’étroites jarretières, d’humiliations, d’une ceinture de fer garnie de clous, de chaînes et de bracelets, de courroies, de pinces enserrant le bout des seins, de bottes fines aux talons hauts, de cuissardes aux mille reflets, de petites culottes de satin noir aux boutons de jais, de gants de chevreau glacé montant jusqu’aux épaules. Perfectionnant l’étranglement des corsets et l’étroitesse des cuissardes, Carlo magnifie les croupes des personnages féminins, leurs cuisses charnues et la finesse des chevilles. Corps fantasmés dans des poses toujours très provocantes, en maîtresses fatales ou en esclaves implorantes.